Que vous soyez un jeune professionnel nomade ou que vous ayez 25 ans d’expérience en déplacement, un problème finit en général toujours malheureusement par se présenter : le mal de dos. Mauvaises postures, valise lourde, de nombreuses heures en voiture ou dans le train… les facteurs sont multiples et nous allons ici tenter d’en décrypter un certain nombre afin de prévenir les douleurs et pourquoi pas d’y remédier. Après avoir lu cet article, vous n’aurez plus peur de vous faire mal pendant vos déplacements professionnels.
La première chose à laquelle il faut penser, c’est à votre posture à différents moments de votre journée et à votre valise.

  • Comment manipuler sa valise sans se faire mal au dos :

Un des plus grands ennemis de votre dos c’est simplement votre valise ! Il faut la soulevez, la tirer, la pousser, la ranger… chacune de ces manipulations est un danger pour votre dos et nous avons tous de mauvais réflexes qu’il faut corriger.

Les bonnes pratiques :

Tout d’abord, lorsque vous voulez la soulever, faite bien attention de pas couper votre respiration. Mais au contraire soufflez lorsque vous la soulevez ou la manipulez.

Le fait de bloquer votre respiration est très mauvais pour votre dos qui doit encaisser le choc !

De la même manière, sollicitez vos jambes plutôt que votre dos lorsque vous devez soulevez votre valise. Pliez les genoux, prenez votre valise à deux main et soufflez lorsque vous la soulevez. Si vous avez parfois mal au dos, vous verrez qu’en adoptant cette posture, vous ne vous ferrez plus mal.

Une erreur que j’ai également faite à de nombreuses reprises, c’est de soulever la valise à bout de bras et d’une main.

Evitez absolument de faire ça ! La valise se soulève avec les deux mains proches du corps et en poussant sur les jambes.

Evitez également au maximum les torsions du dos lorsque vous tenez la valise au dessus du sol (pour la ranger dans le coffre de la voiture par exemple). Essayez de positionner la valise avant pour ne pas avoir à faire ce mouvement de bassin de gauche à droite. Si vous n’avez pas le choix, encore une fois, utilisez plutôt vos jambes pour vous positionner comme il faut une fois la valise soulevée (faire des petits pas de côté).

Pensez-bien au fait que vos quadriceps (muscles des cuisses) s’useront beaucoup moins vite que votre dos. Il vaut donc mieux les solliciter plutôt que vos lombaires.

Valise ou sac de voyage ?

Pour ma part, j’ai même échangé ma valise contre le sac de voyage. Moins lourd et plus pratique, il est plus respectueux de votre santé, même si cela peut vous paraitre étrange.

Pourquoi ?
Tout d’abord, parce qu’on garde souvent le sac accroché à l’épaule, ce qui réduit le nombre de soulevés de terre et de tractions que nous allons devoir effectuer dans la journée. De plus, ce sac peut être posé à des hauteurs plus « respectueuses » de notre corps. Par exemple, sur une chaise ou sur une table, ce qui permet de ne pas aller le récupérer au raz du sol.

L’idéal même, si vous partez pour une durée d’une semaine consiste à avoir deux sacs de voyages afin de répartir la charge que supportera votre corps. Vous pouvez avoir un sac pour le début de la semaine et un autre pour les derniers jours. Ainsi, si vous êtes amené à changer d’hôtel pendant la semaine, vous ne serez pas obligé de manipuler toutes vos affaires à chaque fois. Vous pourrez laisser un des sacs dans la voiture. Vous manipulerez donc beaucoup moins de kg sur l’ensemble de votre déplacement.

Au delà de la valise, il convient d’adopter d’autres réflexes qui vous changeront la vie.

  • Les bonnes postures à adopter pour sauver votre dos :

Lorsque vous êtes assis en voiture, en train ou en avion, un de vos principaux ennemis ce sont les vibrations !

En effet, celles-ci vont avoir tendance à « tasser » votre dos. Comment s’en prémunir ?
Simplement en emmenant un petit coussin que vous placez sous vos fesses pendant le voyage et qui amortira les chocs.

N’hésitez surtout pas non plus à caler vos lombaires avec des accessoires prévus que vous trouverez en magasin automobile ou simplement avec une serviette pliée que vous pouvez glisser entre le siège et le bas de votre dos. Souvenez-vous qu’il faut vous tenir droit et ne pas être avachi. Mais attention de ne pas y aller trop fort et de creuser le dos !

Toujours au sujet de la voiture, je vous recommande, même si cela peut vous paraitre curieux, de monter en voiture en posant d’abord les fesses sur le siège puis en rentrant les jambes doucement dans la voiture. De la même façon, pour sortir de la voiture, passez d’abord les deux jambes à l’extérieur puis poussez sur vos cuisses pour sortir le reste de votre corps. Faite absolument cela si votre voiture est basse et si vous êtes grand (comme moi) car le fait de monter de façon « conventionnelle » dans une voiture est une véritable torture pour votre corps.

Enfin, souvenez-vous que ces positions et contraintes ne sont absolument pas naturelles pour votre corps et accordez lui des temps de récupération.

Comment faire ? Allez marcher, vous dégourdir les jambes ne serais-ce que quelques minutes, sans charge sur le dos et sans chercher à réaliser un exploit, ce qui serait contre productif.

  • Les erreurs à éviter :

Comme nous venons de le voir, trop solliciter votre corps après un long trajet fait partie des erreurs classiques qu’il convient de ne pas commettre au risque d’obtenir l’effet inverse de celui recherché : l’apparition de douleurs.

Si cela arrive, on peut être tenté d’utiliser une ceinture dorsale afin de soulager les lombaires. Même si celle-ci peut être prescrite par un médecin et vous soulager, faite attention de ne pas l’utiliser trop longtemps.  Il faut savoir laisser son corps reprendre la main afin que vos muscles se remettent à travailler une fois la douleur disparue.

Si vous avez mal, ne vous bourrez pas de médicaments en vous disant que ça va passer ! Les anti inflammatoires ne sont pas sans dangers pour votre système digestif. Allez plutôt consulter votre  médecin qui vous orientera vers différentes solutions/spécialités en fonction de votre âge et de votre état de santé général.

  • Conclusion :

Nous sommes tous très pressés pendant nos déplacements et ne faisons pas suffisamment attention à notre corps. C’est dans ces moments précis que l’on se blesse. Prenez bien le temps de réfléchir avant de manipuler votre valise ou votre sac afin que ces bonnes pratiques finissent par devenir naturelles. Il y aura bien entendu quelques erreur au début, mais à force, souffler et plier les jambe deviendra un reflexe. Accordez des pauses à votre corps simplement en marchant au moins 15 minutes pendant la journée. En utilisant ces conseils et en vous faisant accompagner de votre médecin, vous allez préserver votre capital dos et éviterez ainsi l’apparition de douleurs qui gâchent la vie.

Pour aller plus loin :

https://www.topsante.com/medecine/mal-de-dos/mal-au-dos-6-postures-a-adopter-au-quotidien-64245

Soulager le mal de dos